Épinard hawaïen

De Jardin des Dominicains du Caire
Aller à : navigation, rechercher

L’épinard hawaïen (Cordyline fruticosa ou terminalis) est un arbuste aux feuilles persistantes de la famille des asparagacées. Originaire de l'Asie et de l'Océanie, il a été diffusé dans toutes les régions tropicales et subtropicales, à commencer par Hawaï où on lui associe des pouvoir protecteurs.

Il en existe plusieurs variétés, dont la taille peut aller jusqu'à 4 mètres et la couleur des feuilles varier du vert au rouge. Les variétés les plus cultivées sont les plus petites, à feuilles rouges ou panachées.

Son nom générique vient du grec ἡ κορδύλη « bosse, tumeur » et son nom spécifique vient du latin frŭtĭcōsus « plein de rejetons »

L'épinard hawaïen est appelé à Hawaï et en Polynésie. En français il est aussi appelé roseau des Indes et foulard (à la Guadeloupe et en Martinique), ou langue-de-femme (à la Réunion).

En anglais, le Cordyline fruticosa est appelé cabbage palm (« palmier-chou », un nom qu'il partage avec le Cordyline australis), good luck plant (« plante bonne-chance ») ou palm lily (« lys-palmier»).

Dans le jardin du couvent

Plusieurs pieds d'épinard hawaïen ont été plantés dans le Carré aux papyrus, entre les deux frangipaniers. Quelques pieds d'une variété à feuilles vertes sont plantés dans le Camp scout, le long du mur d'enceinte.

C'est étonnant la vitesse et la facilité avec laquelle l'épinard hawaïen développe des racines en aquaculture !